LEGERE AMERTUME- Légende Du Thé

6 500 CFA

In Stock

Découvrez l’histoire du thé dans le monde, en Asie jusqu’à son expansion en Afrique, au travers de la vie d’Adjoua, femme indépendante née au milieu du XXè siècle en Côte d’Ivoire. A la fois roman graphique historique et chronique fictive douce-amère, Légère amertume (une histoire du thé) transporte le lecteur au cœur de plusieurs continents et de plusieurs époques sur les traces d’un breuvage mythique, culturel et globalisé : le thé.

Author:Elanni et DjaiKoffi Roger N'guessan
Catégories : ,

“Découvrez l histoire du thé dans le monde, en Asie jusqu’à son expansion en Afrique, au travers de la vie d Adjoua, femme indépendante née au milieu du XXè siècle en Côte d Ivoire. Ici le sujet est de nous évoquer l’histoire du thé  et en particulier des circonstances de son arrivée en Afrique. C’est par l’ambassadeur anglais, le duc de Buckingham, que le sultan du Maroc, Moulay Ismaël le découvrit et il fut le premier Africain à en boire. On doit être autour de 1710, du fait que le noble anglais en question doit être John Sheffield ; une petite approximation de la date n’est malheureusement pas fournie. D’autres  espaces et temps sont visités afin de servir prétexte à fournir des informations autour du thé comme plante et boisson : Abidjan 1954, Freetown 1983, l’Océan Indien en 1754, la Chine au moment de la Première Guerre de l’Opium puis à l’occasion des voyages de Robert Fortune (qui ramena des plans de thé pour les faire pousser dans l’Inde britannique) et enfin en 2019 à Pékin. Une Chinoise conte, lors de cette dernière étape, à l’héroïne africaine la légende chinoise autour de la découverte du thé par l’empereur mythique Shennong.  Il est à noter que, quoique un peu maladroite, l’écriture des idéogrammes est correcte tandis que le sens des phrases en chinois est pertinent. Une double-page documentaire illustrée est consacrée à la culture du thé en Afrique.

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “LEGERE AMERTUME- Légende Du Thé”